Jean-Luc Mélenchon se tourne vers les législatives et lance aux Français : « Ne vous résignez pas ! »

·1 min de lecture
© Sipa

« Le troisième tour commence ce soir », a déclaré Jean-Luc Mélenchon dimanche soir à son QG parisien, situé dans le 10e arrondissement de Paris. Peu avant, lorsqu’il est entré dans la salle de presse, Marine Le Pen était en train de parler. Alors, le leader insoumis s’est assis, a écouté la candidate du Rassemblement national, avant de ressortir pour annoter son discours et revenir. « Les urnes ont tranché, Mme Le Pen est battue, la France a refusé clairement de lui confier son avenir et c’est une très bonne nouvelle pour l'unité de notre peuple », s’est félicité Jean-Luc Mélenchon.

Pour autant, le combat contre Emmanuel Macron - le Président « le plus mal élu de la 5e République » - se poursuit. « La monarchie présidentielle survit par défaut (...) Il surnage dans un océan d’abstention, de bulletins blancs et nuls », a réagi l’Insoumis, le regard vers le mois de juin.

Lire aussi - Macron est-il « le plus mal élu des présidents de la Ve République », comme le dit Mélenchon ?

Vers une « nouvelle union populaire »

Affirmant penser aux personnes qui bénéficient du RSA, à celles « qui partiront à la retraite trois ans plus tard», aux autres « prises à la gorge financièrement (qui) ne verront pas les prix bloqués », Jean-Luc Mélenchon a lancé : « Ne vous rési...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles