Jean-Luc Mélenchon s’excuse après son passage sur France 2 : “C’était un lapsus”

Delphine GHOSAROSSIAN

Ce lundi 13 juin, Anne-Sophie Lapix recevait Jean-Luc Mélenchon dans le cadre du "Compte à rebours" du journal de 20 heures de France 2 avant le second tour des élections législatives. Lors de cet entretien, celui qui espère devenir Premier ministre a fait un appel de votes très surprenant : "S'il y a des fachos qui ne sont pas trop fâchés, mieux vaux qu'ils votent pour nous que de rester à la maison ou de voter pour elle (Marine le Pen, ndlr). Ça ne sert à rien".

À lire également

Raquel Garrido surprend en plein débat sur CNEWS : “Et vous ne pétez pas non plus la nuit ?” (VIDEO)

Le fondateur de La France Insoumise s'est emmêlé les pinceaux, en inversant les mots de l'expression "fâchés pas fachos" qu'il emploie régulièrement. Mais ses détracteurs et adversaires politiques ont été nombreux à être choqués par cette déclaration. Parmi eux, l'ex-ministre Christophe Castaner a écrit sur Twitter : "Oui, vous avez bien entendu. Jean-Luc Mélenchon appelle les 'fachos' à voter pour lui. On avait vu l’ambiguïté. C’est maintenant un rapprochement assumé avec l’extrême droite".

Face au tollé, Jean-Luc Mélenchon a à son tour pris la parole sur le réseau social ce ma...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles