Jean-Luc Mélenchon prend la pose avec les nouveaux députés insoumis à l'Assemblée nationale

Les plus de 80 députés LFI posent pour une photo de famille avec Jean-Luc Mélenchon sur les marches du Palais-Bourbon, le 21 juin 2022.  - JULIEN DE ROSA / AFP
Les plus de 80 députés LFI posent pour une photo de famille avec Jean-Luc Mélenchon sur les marches du Palais-Bourbon, le 21 juin 2022. - JULIEN DE ROSA / AFP

Le poing levé, les plus de 80 députés de la France insoumise ont pris la pose à l'Assemblée nationale pour leur rentrée ce mardi matin, deux jours après le second tour des élections législatives, accompagnés de Jean-Luc Mélenchon.

Sur cette photo, prise sur les marches de la cour intérieure du Palais-Bourbon avant que tout le monde n'y rentre, on peut voir les élus LFI le poing levé mais aussi pour certains les doigts en V, devenu symbole de la Nupes.

Parmi eux, on retrouve notamment Raquel Garrido, Rachel Keke, Eric Coquerel, Adrien Quatennens, Daniel Simonnet, ou encore Louis Boyard, devenu à l'âge de 21 ans l'un des plus jeunes députés de l'histoire de la Ve République.

"Quand on voit arriver tous ces nouveaux visages, c’est beaucoup d’émotion. On a travaillé d’arrache-pied pendant cinq ans, c’est un grand bonheur de voir que ce travail nous permet de grandir", a expliqué sur BFMTV Clémentine Autain, réélue dimanche pour un second mandat comme députée de Sevran.

Jean-Luc Mélenchon en chef de file avant la fin de son mandat

Mais s'il y a bien une présence qui a surpris tout le monde: c'est celle de Jean-Luc Mélenchon. En Effet, pourquoi le leader LFI était-il présent sur cette photo, puis au sein de l'Assemblée nationale pour faire visiter ses troupes, alors qu'il a renoncé à son mandat de député des Bouches-du-Rhône?

Le leader Insoumis a en fait profité des dernières heures de son mandat de député, censé prendre fin ce mardi à minuit. C'est pourquoi il a pu entrer dans le palais avec sa force politique à qui il a fait visiter les lieux et partager son expérience avant le grand saut dans le bain.

Bien que membre de la Nupes, LFI a fait sa rentrée à l'Assemblée en ordre dispersé après l'échec de Jean-Luc Mélenchon de faire de la Nupes "un seul groupe" parlementaire.

Voilà qui explique pourquoi les Verts ont également intégré le Palais-Bourbon de leur côté.

"La dynamique de rassemblement, il s'agit de ne pas l'éteindre avec un grand seau d'eau mais au contraire de la faire vivre", a déclaré Sébastien Jumel, député Nupes-PCF, ce mardi sur BFMTV, interrogé sur la séparation de la Nupes en plusieurs groupes à l'Assemblée nationale.

Le groupe communiste doit d'ailleurs se réunir à 17h afin de se positionner sur le sujet.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles