Jean-Luc Mélenchon : «Notre premier devoir est un devoir de sang froid»

Libération.fr
Capture de la vidéo de Jean-Luc Mélenchon du 21 avril.

Le candidat de la France Insoumise a pris la parole dans une vidéo en ligne. Il demande la fin des «polémiques» tout en demandant aux électeurs de ne pas se démobiliser.

Un moment solennel. Jean-Luc Mélenchon apparaît sur la Toile à 15 heures. Debout, derrière un pupitre. La voix est posée, le débit est lent : chaque mot compte. Une vidéo de six minutes. Quelques heures après l’attaque sur les Champs-Elysées, le candidat de la France Insoumise demande à chaque citoyen de «garder son sang-froid, notre premier devoir», «de ne pas se laisser emporter par la haine, la vengeance». Jean-Luc Mélenchon cherche à rassembler, à rassurer, à enfiler le costume d’homme d’Etat. Celui qui ne cherche pas «la pagaille» dit calmement: «Je souhaite que cessent les polémiques, notamment contre les responsables en place. Ce n’est cela qu’il faut donner à voir.»


Une façon de prendre ses distances avec ses concurrents, notamment Marine Le Pen et François Fillon. Il ajoute : «Le monde entier nous regarde.» Le tribun refuse de jouer sa place au second tour sur la peur: «Nous ne céderons pas.» Pas question d’annuler les rencontres, les événements avant le scrutin. Ce vendredi soir, ses militants, à travers l’Hexagone, sont invités à organiser un apéritif dans leur quartier, leur rue. Jean-Luc Mélenchon, qui sera à Paris avec le leader de Podemos, Pablo Iglesias, demande à tous les citoyens à se joindre à eux. Une minute de silence sera respectée.

«A chacun d’entrer en lui-même»

Au fil des mots, le candidat revient dans les urnes. «Ce dimanche, tout le monde le sait, tout le monde le dit, cela va se jouer à quelques milliers de voix», prévient-il afin de mobiliser les troupes. L’ancien socialiste replonge dans les archives. La date du 21 avril 2002 remonte à la surface. «Il aura manqué deux voix par bureau de vote à Lionel Jospin pour accéder au second tour», se souvient-il. Ce vendredi soir, la campagne s’achève. Jean-Luc Mélenchon aura rencontré toutes les émotions : son départ en solo, la (...) Lire la suite sur Liberation.fr

Attentat des Champs-Elysées : intox et confusions à la pelle
Un mot manuscrit défendant «Daech» retrouvé près de l’assaillant
Fekl aux forces de sécurité: «Vous êtes le rempart de la démocratie»
Mélenchon appelle au «sang-froid» contre «les polémiques vulgaires»
Le programme de Mélenchon, thème par thème

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages