Jean-Luc Mélenchon: "Je ne me retire pas de la vie politique"

Geoffroy Clavel
Jean-Luc Mélenchon: "Je ne me retire pas de la vie politique"

LEGISLATIVES 2017 - Visiblement encore sonné par sa défaite sur le fil au premier tour, Jean-Luc Mélenchon a profité de son premier message public ce vendredi pour rassurer ses soutiens qui redoutaient qu'il ne jette l'éponge. "Je ne me retire pas de la vie politique, je ne pars pas en retraite, je ne suis pas dépressif, je suis au combat et j'y reste", a-t-il annoncé dans une vidéo postée sur son compte Youtube.

Son absence depuis le soir du premier tour avait nourri les spéculations, d'autant que le chef de file de la France insoumise avait fait une dépression après le "coup de tonnerre" du 21 avril 2002. Non seulement va-t-il bien mais Jean-Luc Mélenchon se projette déjà vers l'avenir. "Je crois que je vais diriger la manoeuvre pour les élections législatives parce qu'il faut une force conquérante", a déclaré l'eurodéputé sans préciser s'il serait lui-même candidat.

En 2012, celui-ci avait fait le choix de se lancer à Hénin-Beaumont pour porter le fer contre Marine Le Pen, avant d'être battu au premier tour. Cinq ans plus tard, plusieurs rumeurs annoncent le chef de file de la France insoumise en région parisienne sans que celui-ci n'ait jamais fait état d'une candidature.

Dans son message posté sur YouTube, Jean-Luc Mélenchon revient avec insistance sur ces élections législatives particulièrement incertaines et qui pourraient infirmer le résultat du second tour de l'élection présidentielle. Sa décision de ne pas révéler son vote vise justement à préserver la cohésion de son mouvement, très divisé sur le principe de voter Macron pour faire barrage au FN, en vue de "rester groupés" aux scrutins des 11 et 18 juin.

La charte des Insoumis s'imposera

"Le vote du deuxième tour [de la présidentielle] ne donnera aucune stabilité politique au pays" et annonce "une époque de profondes tensions", a prévenu dans un communiqué son directeur de campagne Manuel Bompard. "La France insoumise doit donc se comporter en recours, unie et ferme autour de son programme"...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages