Jean-Luc Mélenchon : sa justification lunaire sur sa connaissance des vaccins

·1 min de lecture

Jean-Luc Mélenchon ne se fera sûrement pas vacciner. Ou du moins, il ne se fera pas injecter ceux produits par les laboratoires qui se basent sur l'ARN messager. "Pas rassuré" par ces vaccins, dont ceux de Pfizer et BioNtech, le patron des Insoumis préférerait pouvoir lutter contre le coronavirus avec des produits plus traditionnels, produits par Cuba, la Chine ou la Russie. Ce dimanche 10 janvier sur le plateau de LCI, Jean-Luc Mélenchon a justifié sa méfiance... par une anecdote totalement lunaire. "J'ai appris à l'école ce qu'était un vaccin, et puis il se trouve que j'ai vécu assez longtemps dans le Jura, d'où vient Louis Pasteur, pour savoir ce qu'est un vaccin", a commencé l'homme politique, suggérant que venir du même endroit que l'inventeur du vaccin fait de lui un spécialiste de la question. Il a ensuite évoqué la technologie de l'ARN messager, qui a permis aux laboratoires de produire très rapidement des vaccins contre la Covid-19. Et il s'est dit "pas rassuré par un procédé qui est tout à fait nouveau et dont on ne connaît pas les conséquences".

Sur LCI, Jean-Luc Mélenchon a affirmé qu'il "préférait les formes traditionnelles de vaccination" : "Je m'étonne que, quand on est dans une crise d'ampleur pareille, on aille choisir précisément ce qu'on ne savait pas faire jusqu'à présent. Je veux pouvoir choisir [...] et ne pas être un cobaye". Le chef de file des Insoumis s'est ensuite attaqué à la campagne de vaccination lancée par (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Jean-Marie Le Pen atteint du Covid-19 : va-t-il se faire vacciner ? Il répond
Marielle de Sarnez : qui sont ses enfants Justine et Augustin ?
Marielle de Sarnez : de quoi est morte la députée ?
La députée Marielle de Sarnez est morte à l'âge de 69 ans
Jean Castex : que va annoncer le premier ministre ce jeudi ?