« Jean-Luc Mélenchon est antisocial » pour Philippe Ballard (RN)

« Jean-Luc Mélenchon est antisocial » pour Philippe Ballard (RN)

« On n’est pas comme M. Mélenchon. » Dans la bouche de Philippe Ballard, porte-parole du Rassemblement national, ces mots surprennent assez peu. La suite un peu plus : « Il est antisocial Mélenchon. »

« Quelqu’un qui aura travaillé 34-35 ans pourra aussi partir à 60 ans »

Philippe Ballard justifie ce qualificatif « d’antisocial » par la réforme des retraites proposée par Jean-Luc Mélenchon : « Il veut la retraite pour 60 ans pour tout le monde. Alors quelqu’un qui commence à travailler à 20 ans pourra partir à 60 ans avec 40 annuités. Quelqu’un qui rentre dans la vie active à 25-26-27 ans et qui, a priori, a fait des études et aura un métier moins pénible – il aura un bureau avec des moulures au plafond, la clim l’été et le chauffage l’hiver, contrairement à quelqu’un qui travaille sur des chantiers – pourra partir à 60 ans aussi. Autrement dit quelqu’un qui aura travaillé 34-35 ans pourra aussi partir à 60 ans. C’est de l’injustice sociale. » Le candidat RN aux législatives dans l’Oise « renvoie à l’interview de Jean-Luc Mélenchon » au 20h de France 2 le 6 mai, « où il a dit qu’une personne qui a commencé à travailler à 23 ans – c’était l’âge qui était cité – partira à 60 ans. Jean-Luc Mélenchon n’est pas social. »

Jean-Luc Mélenchon avait alors en effet déclaré – comme cela est écrit dans son programme – que la NUPES proposait une retraite à 60 ans avec 40 annuités de cotisation. Interrogé sur l’exemple de quelqu’un entrant dans la vie active à 23 ans, il a aussi effectivement précisé qu’il pourrait partir à 60 ans, mais sans « décote. » La retraite est normalement de 50 % du salaire brut annuel moyen, mais si l’on part avant d’avoir tous ses trimestres (ici 40 annuités), on subit une « décote » de 1,25 % de moins par trimestre manquant. Jean-Luc Mélenchon propose donc de supprimer ce système, mais il a précisé sur France Info le 8 mai : « Dans tout système avec des annuités, il y a une proportionnalité de votre retraite [à vos années (...) Lire la suite sur Public Sénat

Après la défaite à la présidentielle, les sénateurs LR en « état d’apesanteur »

Les derniers jours de Jean Castex à Matignon : quel bilan laisse le Premier ministre ?

Elections législatives : les « circos » à surveiller

Fin de l’opération Sentinelle : « Il faut du courage politique », estime le sénateur Cédric Perrin

Législatives : Zemmour finalement candidat à Saint-Tropez

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles