Jean-Luc Lahaye, star des années 80 éclipsée par ses dérives

·3 min de lecture
Le chanteur Jean-Luc Lahaye lors d'un défilé de mode à Paris le 4 juillet 2005 (AFP/PIERRE VERDY)

Du conte de fées aux faits divers: Jean-Luc Lahaye, enfant de la DDASS devenu star de la chanson dans les années 1980, a été rattrapé par la justice pour des affaires de mœurs impliquant des mineures.

L'interprète du tube "Papa chanteur", 68 ans, a été mis en examen et placé en détention provisoire vendredi soir, soupçonné notamment de viol et agression sexuelle sur mineurs de plus de 15 ans.

Ce n'est pas la première fois que son nom est éclaboussé. Parmi les deux plaignantes actuelles on retrouve, selon Le Parisien, l'adolescente, âgée alors de 14 ans, à laquelle Jean-Luc Lahaye avait demandé il y a quelques années de s'adonner à des jeux sexuels par webcam interposée.

Il avait été condamné pour ces faits à un an d'emprisonnement avec sursis le 18 mai 2015 pour corruption de mineure.

L'auteur du hit "Débarquez-moi" avait également été condamné en 2007 à 10.000 euros d'amende pour des relations sexuelles avec une mineure de 15 ans.

Avant que sa vie ne prenne un "Parfum d'enfer" (titre d'un de ses albums et livres), tout a commencé par une success-story comme les aime tant le show-biz.

- Petite délinquance -

Né le 23 décembre 1952 à Paris dans une famille très pauvre qui le confie rapidement à la DDASS, il alterne familles d'accueil et foyers de l'Assistance publique jusqu'à l'âge de 17 ans.

Après une période de petite délinquance (il raconte dans Paris-Match avoir fait six mois de prison à l'âge de 17 ans en 1976 pour un vol de voiture), il passe un CAP d'ajusteur et cherche à devenir chanteur.

Le beau gosse brun à l'allure un peu voyou sera un moment serveur dans un restaurant fréquenté par le show-biz, chauffeur de Zizi Jeanmaire, vendeur de motos, tout en étant hébergé dans un studio prêté par Dalida qui l'a pris en affection.

Selon la légende qu'il entretient, il rencontre la chance à un feu rouge quand il tape dans l'œil d'un couple de paroliers qui lui font enregistrer le disque "Femme que j'aime".

Faute d'intéresser les grandes radios nationales, il fait le tour des radios libres, alors en plein développement, notamment la toute jeune NRJ qui lance véritablement sa carrière et fait de sa chanson le tube de l'été 1983.

En 1984, nouveau succès avec "Papa chanteur", ballade écrite à la naissance de sa fille.

- Revival nostalgique -

Entre les galas, il publie un livre autobiographique "Cent familles", succès d'édition, qui sera le point de départ de la fondation du même nom venant en aide aux enfants défavorisés. Le premier établissement d'accueil est inauguré le 8 octobre 1986 à Clichy-sur-Seine, en présence du président François Mitterrand.

Le chanteur est devenu une vedette et va même animer pendant une saison une émission sur TF1, "Lahaye d'honneur".

Avec l'arrivée des années 1990, les lumières des projecteurs s'éteignent progressivement.

Jean-Luc Lahaye ouvre dans les années 2000 un resto-discothèque à Aubervilliers, en Seine Saint-Denis, "Studio 287", devenu un haut lieu des afters parisiennes. Mais incidents et descentes de police s'y multiplient et il revend ses parts.

En 2004, il revient à la chanson avec un nouvel album "Gloria", nouveau disque d'or, et remonte sur scène. Il chante notamment à l'Olympia à guichets fermés.

Et le voilà alors surfant sur le revival nostalgique avec la tournée à succès RFM Party 80. Un show qui connaîtra son prolongement au cinéma, avec "Stars 80" et sa suite.

Où il s'amuse de son image sulfureuse et de son attirance pour les très jeunes femmes. En 2017, une de ses répliques apparue dans la bande-annonce de "Stars 80, la suite" - "Mes copines sont au lycée !" - suscite les critiques de l'association la Voix de l'enfant.

Le producteur du film annonce d'ailleurs dans la foulée qu'il la retire du montage final.

cv-bur-pgr/may/ gvy

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles