Jean-Luc Azoulay : un acteur de la série "Le Groupe" dénonce les méthodes du producteur

·1 min de lecture

Avec plus de 1.200 épisodes au compteur depuis 1992, on peut réellement affirmer que Jean-Luc Azoulay est le plus grand producteur de sitcoms en France. Entre Hélène et les garçons, Les Vacances de l'amour, Le Miracle de l'amour et plus récemment Les Mystères de l'amour (qui fêtent cette année leurs 10 ans à l'antenne !), c'est toute une génération de fans qui suit les aventures de la bande depuis bientôt 30 ans. Mais c'est aussi toute une génération d'acteurs qui semblent éternels, après avoir commencé comme adolescents et aujourd'hui dans leur cinquantaine. Si Hélène Rollès, Patrick Puydebat, Philippe Vasseur et les autres forment une véritable famille autour de leur créateur, ce n'est pas le cas de tous ceux qui ont travaillé sous ses ordres.

Jean-Luc Azoulay fait l'objet d'un long portrait dans les colonnes du Parisien ce dimanche. Au milieu des éloges de ses équipes, certains anciens comédiens sont plus amers. Car si la bande d'Hélène et les garçons est éternelle, ce n'est pas le cas de celle d'un autre programme d'Azoulay qui n'a pas fonctionné : Le Groupe. "Les acteurs sont ses jouets. Il adore tirer les ficelles. Tout n'est pas si rose. Il y a un côté clanique autour de lui", témoigne un membre de la bande. Même constat du côté de Jérémy Michalak, passé par cette production avant de rebondir dans les émission de Laurent Ruquier. "C'est très dur de travailler ailleurs tellement vous êtes marqué. Moi, heureusement que la série n'a pas marché, sinon j'y serais encore ! Et (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Cristina Cordula partage un rare cliché avec son mari pour la Saint-Valentin
The Voice 2021 : le jury, hilare, croit reconnaître Faudel et François Hollande dans le public virtuel
Kendji Girac papa pour la première fois : il raconte l'accouchement de sa compagne
Karine Le Marchand célibataire ? Elle publie un message hilarant pour la Saint-Valentin
VIDEO On est en direct : l'humoriste Constance crée le malaise en interrompant brutalement Emma Daumas