Jean-Loup Dabadie : privée d'héritage, sa fille contrainte d'emprunter 100 000 euros

·1 min de lecture

Le 24 mai 2020, Jean-Loup Dabadie décédait, à l’âge de 81 ans. Depuis, sa fille Clémentine a attaqué en justice sa belle-mère Véronique Bachet, pour "vol, abus de confiance et recel". La raison ? Elle et ses frères Clément et Florent n’ont pas eu droit à une partie de l’héritage de leur père et pire encore, ils sont contraints d’emprunter d’importantes sommes d’argent pour payer une dette fiscale sur des biens de leur père. Interviewée par Ici Paris, ce mercredi 17 mars, la seule fille de l’ancien membre de l’Académie française a révélé "estimer qu’il y a eu infraction dans la succession".

Elle a expliqué que "dans son testament, [leur] père [les] prive de tout" et "donne à Véronique l’intégralité de l’usufruit de ses droits patrimoniaux d’auteur, la jouissance de la propriété en usufruit, l’usufruit des comptes bancaires et la nomme exécutrice du droit moral de son œuvre". Tentant de faire la part des choses, Clémentine Dabadie a reconnu qu’il "est logique que [son] papa protège la femme avec laquelle il a vécu pendant vingt-trois ans", mais elle ne comprend pas que "ses enfants soient privés de l’intégralité des liquidités, et notamment de souvenirs". "C’est très violent", a-t-elle affirmé, tout en révélant "qu’il manque des objets et de l’argent". En plus d’avoir été écartée de l’héritage de Jean-Loup Dabadie, avec ses demi-frères, elle a annoncé qu’ils devront tous les trois "emprunter pour payer une dette fiscale sur des biens [qu’ils n’ont] pas" et qui s’élève à 100 000 euros (...)

Lire la suite sur le site de GALA

La doudoumania de retour ? Édouard Philippe teste sa popularité lors d'une visite surprise
Jean Castex moqué pour ses lunettes : malaise avec Maxime Switek
Le prince Philip épargné par le scandale ? Sa famille ne lui a pas tout dit...
Laeticia Hallyday : quelles sont ses relations avec sa soeur Margaux ?
William Sheller bisexuel : ses confidences cocasses sur sa vie intime