Jean-Jacques Goldman sort du silence avec une délicate attention pour une célèbre journaliste, "émue"

Les apparitions de Jean-Jacques Goldman sont rares. Installé à Londres, où il vit un quotidien paisible avec sa femme Nathalie et leurs filles (Maya, née en 2004, Kimi, née en 2005 et Rose née en 2007) – il est aussi le papa de trois aînés, Caroline (1975), Michael (1979) et Nina (1985), fruits de son premier mariage avec Catherine Morlet –, l'artiste de 70 ans reste bien loin de toute vie médiatique. Mais il n'en oublie néanmoins pas son public ni toutes les personnes qui lui adressent quelconque attention. Le chanteur ne manque d'ailleurs pas de leur rendre la pareille, comme avec ce courrier qu'il a envoyé à la journaliste Dominique Lagrou-Sempere.

Fière et heureuse, Dominique Lagrou-Sempere a ainsi partagé ce mercredi 8 juin une partie de cette lettre sur Twitter. "Il a tenu sa promesse : 'Un moment de fièvre et de douceur, pas toute la vie mais quelques heures'. Sincèrement, Jean-Jacques Goldman", a écrit Jean-Jacques Goldman, en reprenant son ami Johnny Hallyday. "Recevoir ce message de celui qui a fait danser mon adolescence, accompagné mes joies, fait résonner mes peines, mis en musique ce qui ne se dit pas, murmuré les mots d'amour qu'on n'osait prononcer... Merci, fort. Suis émue", a commenté l'ancien visage emblématique de TF1, visiblement bouleversée par ce courrier de son idole.

Pourquoi une telle attention ?

Mais pourquoi donc Jean-Jacques Goldman...

Lire la suite


À lire aussi

Céline Dion sort du silence : émue par la mort de Carlos Marin (Il Divo), elle salue sa mémoire
Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols : une journaliste sort du silence et s'en prend à Jean-Pierre Pernaut
Alain Delon sort du silence : l'acteur très ému par la mort de Roger Borniche

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles