Jean-Jacques Goldman n'a pas apprécié les méthodes du "Complément d'Enquête" qui lui était consacré

Gary Assouline
Jean-Jacques Goldman n'a pas apprécié les méthodes du

MÉDIAS - "Mais qu'on le laisse tranquille!" Sorj Chalandon est l'un des meilleurs amis de Jean-Jacques Goldman. Invité de l'émission "Village Médias" sur Europe 1 ce mercredi 22 novembre, le journaliste du Canard enchaîné et prix Albert-Londres a dévoilé l'agacement de la personnalité préférée des français de 2012 à 2016 après le tournage d'un numéro de "Complément d'enquête" qui lui était consacré.

Diffusé le 16 novembre dernier, ce numéro du magazine entendait dresser le portrait du chanteur "ambitieux" et "mal à l'aise avec le succès". Celui dont les chansons passent 600 fois par jour à la radio s'est installé récemment à Londres avec sa famille où les équipes de France 2 se sont rendues pour tenter de faire la lumière notamment sur sa "formidable réussite financière".

Interrogé par Philippe Vandel qui rappelle que l'on voit "des journalistes poursuivre Goldman devant sa maison" dans le documentaire, Sorj Chalandon a rapporté les propos que chanteur lui a tenu.

"Il m'a dit: 'Ils sont venus, ils ont commencé à rôder, ils ont interrogé mes voisins, ils ont sonné, a rapporté le journaliste". Je leur ai gentiment dit que je n'avais pas envie de parler. Ils ont dit que je n'avais pas ouvert ma porte, ce qui est faux. Et ensuite, je me suis senti comme un trafiquant de drogue, comme un voyou, comme un truand filmé en caméra caché. Je gerbe'. Il gerbe et c'est dégueulasse".

Vraisemblablement très agacé, Jean-Jacques Goldman a également exprimé sa "honte" à Sorj Chalandon face à ces méthodes. "Et il me dit 'Je suis désolé pour vous, les journalistes, mais vous devez avoir honte', et j'ai honte", poursuit-il. Relancé par la rédactrice en chef de "Village Médias" Raphaëlle Baillot sur le fait que ces journalistes "essayent de faire leur travail" en...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages