Jean-Jacques Goldman en deuil : il a perdu un compagnon de longue date

Leurs chemins se sont définitivement séparés. Le musicien Claude Le Péron, qui a longtemps collaboré avec Jean-Jacques Goldman, est mort ce mercredi 24 juin des suites d'une longue maladie. Il était âgé de 72 ans. C'est le guitariste Michael Jones qui a partagé la triste nouvelle sur son compte Twitter. "C'était la fine équipe, mais le bassiste a été transféré vers le ciel, bon vent Claude tu vas nous manquer" a écrit celui qui a lui-même collaboré pendant des années avec Jean-Jacques Goldman et le musicien disparu sous une photo de la bande (Claude Le Péron s'y trouve tout à droite).

Né en 1948, Claude Le Péron rencontre Jean-Jacques Goldman en 1983 dans l'émission Champs-Elysées de Michel Drucker raconte Ouest France. Un coup de foudre musical qui donne naissance à une collaboration de 21 ans. Le musicien devient le bassiste attitré et choriste de l'interprète de Je marche seul sur ses tournées jusqu'au début des années 2000. Il accompagne également Jean-Jacques Goldman en studio d'enregistrement. On peut ainsi entendre la basse du musicien nantais sur de nombreux tubes de l'artiste, dont l'inoubliable Je te donne.

Une riche carrière

Mais Claude Le Péron n'a pas seulement collaboré avec l'ancien chef d'orchestre des Enfoirés, qui continue de beaucoup manquer à la troupe. Copain d'enfance de Laurent Voulzy, le bassiste a fait ses débuts à ses côtés. Ils ont notamment enregistré ensemble les chansons Cœur Grenadine en 1979 et Bopper en larmes en 1983. Claude Le Péron a également

Retrouvez cet article sur GALA

Que devient Pierre Sled, l’ex de Sophie Davant ?
Cécile Cassel : retour sur son histoire avec le fils de France Gall et Michel Berger
Jacques Dutronc et Françoise Hardy : leur fils surpris par leur attitude face au Covid
Héritage de Christophe : sa femme en dit plus sur ses finances
Edouard Philippe : ces allers-retours qui agacent l’Elysée