Jean-Jacques Goldman écrit à des collégiens alsaciens pour les féliciter

Jean-Jacques Goldman - AFP
Jean-Jacques Goldman - AFP

Une belle revanche pour les élèves des collèges Soufflenheim et Pfulgriesheim dans le Bas-Rhin. Ces élèves en situation de handicap, qui ont réalisé en juin dernier un clip baptisé Ensemble, pour changer le regard sur les handicaps, ont en effet reçu les message de la part de Jean-Jacques Goldman. Il figure en bonne place sur le site du collège.

"Bravo à toutes et à tous pour cette super chanson ENSEMBLE! Aux élèves d'Albert Camus, aux profs, aux musiciens et réalisateurs! Le projet et la chanson font du bien! Merci! Amicalement. JJG", leur a-t-il écrit.

Dans cette chanson, les jeunes élèves abordent leur handicap, la dyslexie, la dyspraxie, les troubles autistiques ou cognitifs, avec leurs mots.

"Touché par les textes écrits par les enfants"

"Les élèves volontaires des dispositifs Ulis [ndlr: Unités localisées pour l'inclusion scolaire] du collège de Soufflenheim, de Pfulgriesheim et de l'école élémentaire de Soufflenheim se sont lancés dans la création d'une chanson et d'un clip sur les différents handicaps visibles et invisibles rencontrés dans les milieux scolaires, les milieux sportifs et dans la société", peut-on lire sur Youtube.

"J'ai des troubles autistiques, j'comprends pas les mimiques/Tu me trouves bizarre, j'le vois vois dans ton regard", chantent les enfants dans Ensemble.

Jean-Jacques Goldman, lui même auteur d'une chanson intitulée Ensemble, a été touché par le message de ces élèves. "Je sais qu'il est sensible à tout ce qui touche l'éducation et la différence. On lui avait envoyé la maquette du projet au départ et il a été touché par les textes écrits par les enfants", explique à France Bleu Céline Ledru, professeur documentaliste au collège Albert Camus.

Lien avec les fans

Le musicien, retiré de la scène et de la vie publique depuis plusieurs années, ne manque pas une occasion d'envoyer des mots d'encouragement ou de remerciements à des causes qui le touchent ou à des fans. Absent des médias, il a accordé en janvier dernier une interview à des lycéens en classe de seconde.

En 2020, il avait écrit à des soignants de Besançon, et de Saint-Viaud en Loire-Atlantique. Et de manière générale, il répond régulièrement à ceux qui lui écrivent, entretenant ainsi un lien avec ses fans, malgré son absence.

Article original publié sur BFMTV.com