Jean-Jacques Bourdin limogé de BFMTV et RMC : sa femme Anne Nivat réagit et exulte !

Alors que l'été approche et que le mercato ne va pas tarder à se mettre en place en vue de la prochaine rentrée dans les médias, où va atterrir Jean-Jacques Bourdin ? Le journaliste star du petit écran, qui a été écarté plusieurs mois de l'antenne après avoir été accusé de tentatives d'agressions sexuelles - il a bénéficié d'un classement sans suite - ne reviendra pas sur BFMTV et RMC puisque la direction a annoncé que son contrat avait pris fin. Lui-même a réagi rapidement puis sa femme Anne Nivat a elle aussi pris la parole.

Véritable soutien inconditionnel de son mari, la journaliste Anne Nivat s'est étonnement fortement félicitée du fait que Jean-Jacques Bourdin avait été libéré de son contrat ; ce qui ouvre la porte au journaliste à de nouvelles négociations ailleurs même si l'affaire judiciaire contre lui a sans doute abimé son image. "En ce beau mois de juin, ENFIN des bonnes nouvelles ! Quand la vérité a été rétablie, qu'on est LIBÉRÉ et qu'on va continuer ce qu'on aime avec ceux qui en valent la peine, sans se lester des autres, c'est que du bonheur. #vivelejournalisme", a-t-elle écrit sur son compte Twitter, vendredi 17 juin. Un coup de griffes envers ceux qui ont décidé de ne pas poursuivre leur collaboration avec Jean-Jacques Bourdin.

Anne Nivat n'a jamais gardé sa langue dans sa poche dans l'affaire médiatico-judiciaire dans laquelle son mari s'était retrouvé. En avril dernier, alors que l'avenir de Jean-Jacques Bourdin était...

Lire la suite


À lire aussi

Jean-Jacques Bourdin, son coup de gueule sur RMC : Sa femme Anne Nivat rassure
Jean-Jacques Bourdin limogé de BFMTV après les accusations d'agression sexuelle : son message étrange
Jean-Jacques Bourdin accusé d'agression sexuelle est limogé : BFMTV et RMC s'expriment...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles