Jean-François souffre du syndrome de Diogène : "Je ne pouvais plus entrer chez moi"

·1 min de lecture

Le syndrome de Diogène est un trouble du comportement qui conduit ceux qui en souffrent à accumuler des objets et déchets chez eux, créant des conditions de vie insalubres. Jean-François en souffre depuis 2007. Il a développé ce syndrome à la suite de sa séparation et des agressions qu’il a subies dans l’exercice de ses fonctions de sapeur-pompier. Aidé par son ex-femme, sa fille et une assistance sociale, Jean-François est parvenu à vider sa maison et s’apprête à vivre dans un nouvel appartement. Sur "La Libre antenne", Jean-François raconte à Olivier Delacroix son chemin pour surmonter son syndrome de Diogène.

>> Écoutez le témoignage de Jean-François en intégralité ici

"Je suis victime depuis plusieurs années du syndrome de Diogène. On entasse des choses dans un appartement ou une maison et on ne jette rien. Je suis sapeur-pompier professionnel. Je suis intervenu auprès de personnes vulnérables dont les appartements étaient remplis d’immondices. On avait du mal à atteindre leur lit. Je ne pensais pas qu'un jour, je serais dans le même cas. J'ai développé ce syndrome depuis 2007, à la suite de ma séparation avec la maman de ma fille. Au départ, on devait vendre la maison. Finalement, elle a accepté que je reste dans la maison en devenant son locataire. Je devais l’entretenir, mais j'ai fait le contraire.

" Mon syndrome de Diogène a empiété sur ma vie professionnelle "

Il y a plusieurs degrés dans le syndrome Diogène. J’ai tendance à collectionner. Je n’entassais pas d...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles