Jean-François Piège tire à son tour la sonnette d’alarme après la fermeture de ses restaurants

·1 min de lecture

Il l’avait dit aux côtés d’Hélène Darroze dans Paris Match lors du premier confinement : « La France sans restaurants n’est pas la France ». A l’époque, Jean-François Piège se montrait inquiet mais espérait faire 30% de son chiffre d’affaire habituel. « Je pense que dans les gastros, entre la baisse de clientèle et celle du ticket moyen, on perd 70 %. Plus de repas des sociétés, plus de touristes, expliquait-il dans Paris Match. En cinq ans, avec mon épouse Elodie, on a acheté cinq restaurants. On a emprunté, on a mis en caution nos appartements, tout ce qu’on a. On a pris des risques. On a aussi contracté un PGE, mais après ? Cet endettement, il va bien falloir le rembourser ! » L’obligation de fermer ses tables du jour au lendemain, le chef doublement étoilé l’avait prise comme un sacré challenge. « C’était d’une violence ! Le samedi soir, c’est le jour où on a le plus de stock, se souvenait-il. Si on avait été prévenus un peu à l’avance… »

Tandis que Philippe Etchebest ne lâche pas les armes et continue à se battre pour la réouverture des restaurants en France, c’est un Jean-François Piège un peu moins serein qui vient de répondre aux questions de BFM Business. Les 30% attendus se sont avérés être réduits au tiers et le chef doublement étoilé accuse un trou de caisse de 90% avec ce second confinement. « On a une addition de choses à supporter qui commence à être très lourde, déclare l’ex-Top Chef. Le but de la gastronomie, c'est de créer un moment. Ce n'est pas qu'un repas. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Shirley Bousquet dévoile son beau salaire pour la série Sous le soleil
Gérald Darmanin s'accroche avec le journaliste d'Europe 1Matthieu Belliard sur l'éducation à la maison
Miss France 2021 : ce terrible drame vécu par Diane Febvay, Miss Lorraine, la veille de son sacre
PHOTO Karlie Kloss bientôt maman : la top model est enceinte de son premier enfant !
L'amour est dans le pré : découvrez la date de diffusion du bilan