Jean-François Laville : viré de France Télévisions pour harcèlement, il fond en larmes (VIDEO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'affaire remonte au 4 avril dernier 2020. Le journal L'Équipe publiait un entretien choc de Clémentine Sarlat. L'ex co-présentatrice du magazine sportif "Stade 2" exposait en détail les actes de sexisme et de discrimination qu'elle avait subi et qui l'avait poussée à démissionner en 2018. Après l'ouverture d'une enquête interne, France Télévisions avait décidé de mettre fin à la collaboration de trois salariés appartenant à la direction des sports. Parmi eux, Jean-François Laville, l'ex rédacteur en chef du service des sports de France Télévisions, licencié en juillet 2020 pour harcèlement.

Vendredi 1er octobre, il était sur le plateau de "Touche pas à mon poste" pour revenir sur sa vérité, qu'il a également raconté dans son ouvrage "Viré". Face à Cyril Hanouna, l'ex journaliste s'est dans un premier temps sur la dépression qui a suivi son licenciement. Puis, Jean-François Laville a expliqué la difficulté de se confronter à la réaction de son fils suite à cette affaire. "J'avais très peur que dans son rapport aux autres, parce qu'il vivait une injustice qui frappait son père, j'avais très peur qu'il prenne peur justement, avec ses petits copains, avec ses petites copines", a-t-il relaté.

À lire également

<... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles