Jean-François Kahn et ses « Mémoires d’outre-vies »

·1 min de lecture
Jean-François Kahn était l'invité de l’émission « Le Point des idées »,
Jean-François Kahn était l'invité de l’émission « Le Point des idées »,
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

À bientôt 83 ans (il les aura le 12 juin), Jean-François Kahn a été le témoin de plusieurs grandes pages de l'Histoire de France. Dans le premier tome de ses Mémoires d'outre-vies, le journaliste-essayiste évoque différents souvenirs, tout en étant conscient de la chance qu'il a eue de vivre tous ces grands moments. « C'est un hasard. Ce ne sont pas mes qualités personnelles ou mon talent personnel qui y sont pour quoi que ce soit », juge-t-il dans Le Point des idées, diffusé sur LCI.

« Mais tout ce qui s'est passé de 1959-1960 jusqu'à il y a dix ans, je l'ai vécu de l'intérieur, à l'étranger et en France. Je pense être la seule personne aujourd'hui en France à pouvoir raconter ça. Est-ce que je le raconte bien ou pas, c'est un autre problème, ce n'est pas à moi d'en juger. En revanche, je ne vois pas qui, aujourd'hui, est en situation de raconter ce que j'ai vécu », ajoute Jean-François Kahn, qui a fondé L'Événement du jeudi en 1984, puis Marianne en 1997.

« Leur influence est énorme »

« Nettoyer » ses mémoires pour ne pas se laisser « polluer » l'esprit par des récits extérieurs. Se « souvenir des souvenirs », pour créer ses propres « souvenirs ». Autant d'exercices auxquels s'est livré pour cet ouvrage le journaliste.

À LIRE AUSSIJean-François Kahn, le goût du paradoxe

Retrouvez l'intégralité de l'entretien

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Retrouvez également la deuxième partie de l'émission avec Olivier Guez, journaliste, essayiste et écrivain, Prix Renaudot 2017 pour La Disparition de Jo [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles