Jean de La Fontaine, l’insaisissable

·1 min de lecture
Portrait du fabuliste par Hyacinthe Rigaud (1659-1743).
Portrait du fabuliste par Hyacinthe Rigaud (1659-1743).

On connaît ses fables par c?ur, mais que sait-on au juste de la vie du grand poète français ? Si peu de choses, répondent à l'unisson ses biographes, se méfiant des raccourcis et de l'interprétation hâtive qui a pu être faite des fables. Jean de La Fontaine a eu beau introduire et répandre en France le seul genre moral qui ait eu un succès populaire, c'est en marginal qu'il a vécu et écrit, frustré de ne pas devenir de son vivant le grand poète qu'il rêvait d'être?

Jean naît le 8 juillet 1621 à Château-Thierry, en Champagne, au sein d'une famille enrichie dans le commerce du drap. Ses parents, Charles de la Fontaine (1594-1658), maître des eaux et forêts du duché, et Françoise Pidoux (1582-1644), sont en pleine ascension sociale et rêvent d'anoblissement. Le garçon grandit dans l'hôtel particulier qu'ils ont acheté en 1617, au moment de leur mariage ? il sera classé monument historique en 1887 et deviendra plus tard un musée ?, et étudie au collège de Château-Thierry, où il apprend vraisemblablement le latin. C'est là qu'il se lie d'amitié avec François de Maucroix, qui restera son confident toute sa vie.

Milieux libertins

En 1641, alors âgé de 20 ans, Jean monte à Paris et entre à l'Oratoire, une congrégation qui prépare les futurs prêtres. L'idée vient-elle de lui ? De ses parents ? Nul ne le sait, mais dès l'année suivante, le jeune homme renonce à l'état clérical. On sait bien peu de choses des années qui suivent, si ce n'est qu'il fait la connaissance d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles