Jean Durello / Raoul Colin : regards croisés sur "Les mystères de la matière"

Isabelle Buzzi

L'exposition "Les mystères de la matière", à l'affiche de la Minoterie de Nay dans les Pyrénées-Atlantiques jusqu'au 24 novembre, est le résultat de la rencontre de deux artistes : le peintre Jean Durello et le sculpeur Raoul Colin.


Du fluide à la matière

Raoul Colin travaille le bois. Son entourage dit de lui que ses "qualités humaines guident ses qualités artistiques". Avec son "œil toujours en éveil", cet éducateur de métier est un passionné d'art et de musique.

Jean Durello vit la peinture comme une passion. Un élan qui l’amène à étudier toutes les formes d’expressions picturales aux Beaux Arts d’Aix en Provence, puis au Pôle de recherches des Arts et Métiers du livre de Marseille. Il expose depuis 1994 en France et à l’étranger.

Les deux hommes ne se connaissaient pas et pourtant, la réunion de leurs travaux en un même lieu s'affiche presque comme une évidence ....

Pour moi c'est inspirant. Lui, il est arrivé avec ça, il n'y a pas grand chose, il pose ça et en même temps il y a une force extraordinaire

Jean Durello

Raoul Colin, des sculptures "habitées"

D'emblée, les sculptures longilignes de Raoul Colin happent le regard. Elles sont, notamment, faites d'éléments en bois qui étayaient, autrefois, le bief d'une marbrerie bagnéraise. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi