Jean-David Nkot ou l’art d’explorer la condition humaine

·1 min de lecture
Jean-David Nkot. Po Box The Hope of the Soul, 2021. 200x30 cm.

Le réalisme des oeuvres de Jean-David Nkot est particulièrement frappant. Il a séduit nombre de collectionneurs.
Jean-David Nkot. Po Box The Hope of the Soul, 2021. 200x30 cm. Le réalisme des oeuvres de Jean-David Nkot est particulièrement frappant. Il a séduit nombre de collectionneurs.

Coup double. Quelques mois après l?ouverture de son nouvel espace dans le Marais, à deux pas du centre Georges Pompidou, la jeune galerie Afikaris présente son premier solo-show avec l?artiste camerounais Jean-David Nkot. Pour ce jeune plasticien de 32 ans, qui vit et travaille à Douala, c?est aussi la première grande exposition personnelle à Paris. La galerie avait déjà présenté son travail, notamment à l?occasion de la Foire 1-54 à Marrakech en février 2020.

À LIRE AUSSIArts : l?abstraction aux confluents des Afriques

Le monde des mineurs scruté

Avec cette exposition « Human@Condition », l?artiste nous plonge dans le monde du travail et l?industrie minière en Afrique. Les ?uvres, des tableaux et des pelles, réalisées pendant la pandémie du Covid, explorent les relations entre les corps et les territoires à l?aune de l?exploitation minière. Certaines prennent des dimensions de plus en plus impressionnantes.

Dès l?entrée, le regard reste subjugué par un tableau de 2 mètres par 3 aux couleurs douces entre le bleu et le vert. Trois jeunes, souriants et détendus, partagent le même tabouret. « J?ai pris pour modèles les jeunes de mon quartier à la fois pour mon art et pour mon existence. Témoin chaque jour de leur vitalité et de leur joie, j?ai voulu repousser les représentations courantes de la tristesse et de la souffrance, en mettant plutôt en lumière leur force et leur sens de l?espoir, en montrant des sourires et des postures de vainqueur pour exposer un corp [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles