Jean-Claude Romand bientôt libéré : "Il reste un grand manipulateur", affirme son ex beau-frère

franceinfo
Emmanuel Crolet, le frère de la femme assassinée par Jean-Claude Romand, avec ses deux enfants et ses parents en 1993, a réagi sur franceinfo à la prochaine libération conditionnelle du meurtrier.

"Il reste un grand manipulateur", a affirmé sur franceinfo l'ex beau-frère de Jean-Claude Romand, dont la demande de libération conditionnelle a été accordée jeudi 25 avril par la cour d'appel de Bourges.

"Il reste un grand manipulateur ce qui, et tant mieux pour lui, lui a permis d'accéder à cette mise en liberté", a réagi Emmanuel Crolet, le frère de la femme assassinée par Jean-Claude Romand, avec ses deux enfants et ses parents en janvier 1993.

Emmanuel Crolet dit ressentir de "l'étonnement et une certaine incompréhension, une colère vis-à-vis de [Jean-Claude Romand] et de son comportement". "Je respecte la décision de la justice, a-t-il poursuivi, mais je ne comprends pas pourquoi la demande a été acceptée cette fois-ci. Il nous faut maintenant accepter cette décision malgré des zones d'ombre qui demeurent dans sa vie, et malgré une personnalité qui demeure et demeurera incomprise." Il a confié qu'à l'annonce de la décision de la cour d'appel de Bourges, la première chose qui est venue à son esprit "c'est l'image de ma sœur et de ses enfants, immédiatement".

C'est une prime à la bonne conduite et ça fait un peu mal.

Emmanuel Crolet, beau-frère de Jean-Claude Romand

à franceinfo

Quant à l'idée qu'il pourrait éventuellement recroiser un jour Jean-Claude Romand : "C'est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi