Jean-Claude Carrière : mort d'un auteur passionné et scénariste prolifique

Insatiable curieux, Jean-Claude Carrière, décédé lundi 8 février dans son sommeil à l'âge de 89 ans, aimait mille choses. Il était à la fois scénariste, écrivain, acteur, auteur de théâtre, passionné d'astrophysique et de mythologie. Éternel homme de l'ombre, il faisait partie des plus grands, en toute modestie. "Il faut avoir cette humilité, quand on est scénariste, de savoir que son œuvre finira dans les poubelles du studio à la fin du tournage", confiait l'intéressé, le 3 juillet 2011. Les récompenses s'enchaînent Le dramaturge est né en 1931 à Colombiers (Hérault) ; un village que ses parents, viticulteurs, quittent comme beaucoup de paysans dans les années 50. Élève brillant, boursier, Jean-Claude Carrière intègre l'École normale supérieure en histoire. Mais très vite, il se laisse aller à sa passion : raconter des histoires. Il enchaîne les scénarios de films majeurs comme Belle de jour ou Borsalino. Il travaille avec les plus grands, comme Luis Buñuel, Milos Forman ou encore Jean-Paul Rappeneau. Il obtiendra le César du meilleur scénario pour Le Retour de Martin Guerre, en 1983, puis un Molière en 1991, et un Oscar pour l'ensemble de son œuvre en 2015.