Jean-Christophe Lagarde : "politiquement, François Bayrou et Marielle de Sarnez ne faisaient qu'une seule et même personne"

·1 min de lecture

Il était militant dans la campagne de François Bayrou en 2007 lorsqu'il a rencontré Marielle de Sarnez. C'est avec émotion que Jean-Christophe Lagarde a réagi au micro d'Europe 1 à la mort de l'ancienne ministre à l'âge de 69 ans, survenue mercredi soir. "Je pense à tout ce qu'elle m'a appris, à la fois de force, de courage, de lucidité et d'analyse politique. Elle a été une grande militante européenne et une grande parlementaire très respectée au sein de l'Union européenne."

"Une femme politique courageuse"

"C'était une femme politique courageuse, forte, mais aussi dure au combat et qui a énormément appuyé et compté dans le parcours politique de François Bayrou", ajoute le président de l'UDI, qui évoque aussi une personne "passionnée, convaincue, engagée, courageuse, avec la volonté d'avoir un centre qui puisse à nouveau diriger la France comme elle l'avait connue avec Valéry Giscard d'Estaing".

Et d'abonder : "politiquement, François Bayrou et Marielle de Sarnez ne faisaient qu'une seule et même personne, et François Bayrou s'est énormément appuyé sur elle. Ils ont tous les deux rêver que François Bayrou entre à l'Elysée, il existait une vraie fidélité entre les deux. Elle ne l'a d'ailleurs jamais trahi, ce qui est assez rare en politique."

Et Jean-Christophe Lagarde de conclure : "elle aurait eu encore bien des choses à apporter pour la France, pour les libertés et pour la construction européenne." 


Lire la suite sur Europe1