Jean Castex sur la sellette : "S'il échoue, il emportera tout le monde vers le fond"

·1 min de lecture

Ces prochaines semaines seront décisives pour Jean Castex. Le Premier ministre, ancien Monsieur Déconfinement, doit mettre en place une stratégie probante pour alléger le confinement sans aggraver les crises sanitaire et économique que la France traverse, et donner le feu vert à des fêtes de fin d'année à la normalité toute relative.

Si l'avenir des Français dépend des décisions qu'il prendra et des propos qu'il tiendra, le futur du camp macroniste est aussi entre ses mains. Au Figaro ce samedi 21 novembre, un proche du président de la République est revenu sur les enjeux de cette période : "La suite du quinquennat et les conditions d’une réélection d’Emmanuel Macron sont corrélées à la réussite ou non de Jean Castex. S’il échoue, il emportera tout le monde vers le fond. C’est faire tapis à tout moment."

Le successeur d'Edouard Philippe est observé avec attention par ses opposants mais aussi par ses collaborateurs. Un de ses proches le met en garde dans les colonnes du quotidien : "L’inquiétude démesurée ne doit pas laisser place à un optimisme démesuré."

S'il forme un binôme avec le ministre de la Santé Olivier Véran, Jean Castex se confronte à la défiance d'autres stars du gouvernement. "Bruno Le Maire, Gérald Darmanin et même peut-être Jean-Michel Blanquer, qui font partie de l’aventure depuis le début, ne lui reconnaîtront aucune légitimité et prendront un malin plaisir à le torpiller", déclarait un autre proche du locataire de Matignon au Figaro, ce mercredi 18 novembre. Reste (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Jean-Michel Blanquer adulé ? Une quarantaine de parlementaires dans le "Fan-Club JMB"
Le saviez-vous ? Tiphaine Auzière, la fille de Brigitte Macron, a été victime d'un odieux chantage
Meghan Markle et Harry cèdent Frogmore Cottage à la princesse Eugenie et son mari !
Le prince Harry « déloyal et vulgaire » : une experte royale l’égratigne
Sylvie Tellier sans cesse attaquée par Jean-Pascal Lacoste, elle lui répond