Jean Castex "renouvelle toute sa confiance" à Éric Dupond-Moretti, malgré sa mise en examen

·1 min de lecture
Jean Castex et Eric Dupond-Moretti le 8 juiullet 2020 à Paris - Martin BUREAU © 2019 AFP
Jean Castex et Eric Dupond-Moretti le 8 juiullet 2020 à Paris - Martin BUREAU © 2019 AFP

Il ne compte pas le lâcher. Dans un communiqué, le Premier ministre Jean Castex a "pris acte" la mise en examen de son garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti, lui renouvellant "toute sa confiance" et l'invitant à "poursuivre l'action de réforme et de confortement des moyens accordés au service public de la Justice."

"L’ouverture d’une enquête administrative constitue un acte courant dans la gestion d’une administration. N’ayant d’autre objet que d’éclairer les faits et de vérifier l’existence d’éventuels dysfonctionnements, elle n’emporte en elle-même aucun effet juridique sur la situation des intéressés", explique ainsi le communiqué émis par Matignon.

Éric Dupond-Moretti était convoqué ce vendredi devant la Cour de Justice de la République pour un interrogatoire autour de soupçons de conflits d'intérêts. A l'issue de cette audition, le garde des Sceaux a été mis en examen, une première pour un ministre de la Justice en exercice.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles