Jean Castex promet 10 millions de vaccinés à la mi-avril

Source AFP
·1 min de lecture
« Je ne me permettrais pas d'envoyer du poison à mes concitoyens », a indiqué le Premier ministre au sujet du controversé vaccin d'AstraZeneca.
« Je ne me permettrais pas d'envoyer du poison à mes concitoyens », a indiqué le Premier ministre au sujet du controversé vaccin d'AstraZeneca.

Plus de 10 millions de Français vaccinés contre le coronavirus d'ici au 15 avril prochain. Samedi 13 mars, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé ce nouvel objectif à l'occasion d'une visite dans un centre de vaccination à Saint-Maixent-l'École, dans les Deux-Sèvres. « On s'est fixé l'objectif de 10 millions de vaccinations au 15 avril et je ne désespère pas qu'on le dépasse. Mais il faut être prudent, car les labos nous font quelques misères dans le respect de délais de livraison. Il faut s'adapter », a-t-il poursuivi, alors qu'AstraZeneca vient d'annoncer de nouveaux retards.

Au cours de cette visite, Jean Castex a également défendu le vaccin AstraZeneca alors que le Danemark, l'Islande et la Norvège ont suspendu son utilisation par précaution. « Je ne me permettrais pas d'envoyer du poison à mes concitoyens », a-t-il assuré au jeune maire de Saint-Maixent, Stéphane Baudry, lors de la visite de ce centre opéré par les pompiers ce samedi et où 288 doses étaient prêtes à être injectées. Le groupe pharmaceutique britannique a défendu son vaccin vendredi, affirmant qu'il n'entraînait aucun « risque aggravé » de caillot sanguin. En revanche, il a annoncé samedi « une baisse » des livraisons de vaccins à l'Union européenne, « malgré son travail sans relâche pour accélérer l'approvisionnement ».

Vers une montée en puissance des livraisons au deuxième trimestre

Très critiquée pour la lenteur des livraisons de vaccins en Europe et les retards du groupe AstraZen [...] Lire la suite