Jean Castex : son petit tacle à tous ceux "qui rouspètent"

·1 min de lecture

Contre l'épidémie, le gouvernement mise sa stratégie sur la vaccination, dont le rythme est censé s'accélérer durant les prochaines semaines. En visite à Périgueux (Dordogne), Jean Castex s'est rendu dans un centre de vaccination contre le Covid-19, ce samedi 3 avril. L'occasion pour le Premier ministre de glisser un tacle aux Français râleurs. Au cours d'un échange avec un soignant venu prêter main forte, le chef du gouvernement a salué ceux "qui ont décidé de donner un coup de main". Et d'ajouter, avec ironie : "Il y a des gens qui rouspètent et il y a des gens qui agissent". Une petite pique immortalisée par les caméras de BFM TV. Et comme a répliqué une dame, présente lors de l'échange : "On peut faire les deux, ce n'est pas incompatible !"

Depuis le début de l'épidémie, l'exécutif ne cesse d'essuyer les critiques des Français, qui reproche à Emmanuel Macron les errances de sa gestion de crise. Entre la pénurie de masques, les attestations jugées infantilisantes, le manque de moyens hospitaliers ou encore les retards de livraisons de vaccin et les cafouillages autour du confinement, les motifs de protestation sont légion. Et des crispations se font ressentir jusqu'au sein du couple exécutif. D'après Le Figaro, le palais de l'Élysée serait même "en surchauffe". Si Emmanuel Macron a refusé tout mea culpa concernant un confinement dès la fin du mois de janvier, son Premier ministre était de son côté partisan d'une remise sous cloche des Français.

Des divergences d'opinions qui (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Les tensions entre Emmanuel Macron et Jean Castex dénoncées par un ministre
Affaire Audrey Pulvar : le couac qui gêne Anne Hidalgo
Prince Harry : de l'amour à la peine... Le personnel royal se confie
"Méprisant, irrespectueux": Richard Berry et Nagui, cette querelle qui ne date pas d'hier
VIDÉO - Manuel Valls sans filtre sur son départ : « Ma vie intime se défaisait »