Jean Castex incompris : son message pour Noël déchaîne les railleries et la colère

·1 min de lecture

Jean Castex aurait peut-être dû y réfléchir à deux fois avant de s’empresser de tweeter. Le Premier ministre pensait certainement bien faire, ce jeudi 24 décembre 2020, en utilisant le réseau social pour évoquer la triste réalité concernant les personnes qui ne peuvent pas rejoindre leur famille pour les fêtes de fin d’année. Malheureusement pour lui, il aurait mieux fait de rassembler son message dans un même tweet, plutôt que de le scinder en deux en créant par la même occasion des incompréhensions.

En effet, le bras droit d’Emmanuel Macron a d’abord publié : "Ce soir, ils ne seront pas six à table", avant d’écrire, dans un autre post : "Mes pensées accompagnent les Français qui seront seuls et pour qui cette soirée de réveillon va raviver l’isolement et la solitude." "Merci à nos compatriotes qui sont mobilisés ce soir pour leur apporter bonheur et réconfort", ajoute également Jean Castex, en mettant en lumière le travail des membres de la Fondation de France, qui existe depuis 1969. Par le biais de leurs Réveillons de la solidarité, cette dernière œuvre ainsi depuis plus de quinze ans afin d’accompagner les personnes en situation de précarité et de leur offrir la possibilité de partager un moment de convivialité avec les bénévoles.

Sous le premier post de Jean Castex, les internautes étaient nombreux à tourner au ridicule sa phrase d’accroche. "On dirait le nom d’une série Netflix", "On dirait le teaser d’une nouvelle téléréalité", plaisantent deux d’entre eux, tandis que d’autres (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le roi de Thaïlande et sa maîtresse plantent la reine Suthida pour les fêtes !
Sale Noël pour Juan Carlos : ce coup de grâce asséné par son fils Felipe VI
Carla et Nicolas Sarkozy amoureux à Disneyland : les dessous de leur toute 1ère sortie en couple
Donald et Melania Trump déboussolent le staff de la Maison-Blanche avec des instructions contradictoires
Jacques Martin malade, seul et humilié pour son dernier Noël