Jean Castex : cette façon d’enlever son masque qui a surpris les internautes…

·1 min de lecture

Lors d’une conférence de presse de rentrée, le 27 août 2020, Jean Castex avait quelque peu été gêné par son masque en tissu blanc, orné d'un petit drapeau bleu-blanc-rouge. S’il avait rappelé l’importance de son port pour limiter la propagation du virus, le Premier ministre avait reconnu la contrainte qu’il engendrait. Des mots illustrés devant un parterre de journalistes alors qu’il rencontrait des difficultés à retirer cet accessoire. “Pas toujours pratique le masque”, avait-il lancé. À l’occasion d’une nouvelle prise de parole, ce vendredi 29 janvier, le chef de l’exécutif a une nouvelle fois été ennuyé par cet objet du quotidien qu’il a enlevé d’une manière surprenante.

À l’issue d’un conseil de défense sanitaire à l’Élysée, organisé en urgence, Jean Castex s’est en effet exprimé sur les nouvelles restrictions face à l'évolution de l'épidémie du Covid-19. Avant de les annoncer, le chef du gouvernement a précipitamment retiré son masque, dont les bretelles se sont emmêlées aux branches de ses lunettes. Cette séquence - que l’on peut retrouver sur le compte Twitter de l’Élysée - a particulièrement amusé les internautes. Dans la partie commentaires de la publication, l’un d’eux a simplement fait remarquer que Jean Castex “retire bizarrement” son masque. Les autres, eux, s’en sont donné à cœur joie. “Dès les dix premières secondes, tu vois que lui aussi en a marre du masque”, a plaisanté l’un d’eux. Un twittos bienveillant s’est permis de glisser un conseil au principal concerné (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Rania de Jordanie, reine malgré elle : ce coup de théâtre qui lui a offert la couronne
Carole Bouquet revient sur cette période douloureuse où on la “traitait de folle”
Le message d'amour de Richard Berry pour les 29 ans de sa fille Joséphine
VIDÉO – Mort d'Etienne Draber : "Dans le service concerné, ça leur a tapé sur le moral" selon Martin Hirsch
VIDÉO - "On a beau avoir le cuir épais" : Leïla Slimani explique son départ des réseaux sociaux