Pour Jean Castex, Eric Dupond-Moretti a été choisi pour "défendre la justice"

Hugo Septier
·1 min de lecture
Le Premier ministre Jean Castex invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV-RMC, le 8 juillet 2020. - BFMTV
Le Premier ministre Jean Castex invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV-RMC, le 8 juillet 2020. - BFMTV

Invité ce mercredi matin sur les antennes de BFMTV et RMC, le tout nouveau premier Premier ministre Jean Castex est revenu sur la nomination surprise de l'avocat Eric Dupond-Moretti au poste de garde des Sceaux, où il a remplacé Nicole Belloubet.

Après avoir assuré que c'est "le président de la République" qui avait soumis l'idée d'inclure l'homme de loi au gouvernement, le nouvel homme fort de Matignon a assuré qu'il lui paraissait "formidable" pour ce nouveau rôle.

Dans le détail, Jean Castex a ensuite souligné que la nomination d'Eric Dupond-Moretti, "un garde des Sceaux haut en couleur, solide, costaud", n'avait pas été faite "pour s'en prendre aux magistrats", mais pour "défendre la justice et lui redonner les moyens."

"L'objectif du gouvernement, c'est que le service public de la justice fonctionne mieux. Je suis allé dans un commissariat en Seine-Saint-Denis, j’ai entendu la même chose que ce que je vis depuis 12 ans à Prades. Il y a beaucoup de faits pour lesquels les gens sont interpellés et la réponse judiciaire ne suit pas, il y a un sentiment d’impunité qui s’installe. Ce n'est pas la faute de la justice, mais de l'État qui ne donne pas à l’autorité judiciaire les moyens. Il faut donner les moyens de fonctionner en proximité à la justice", a-t-il ajouté.

Article original publié sur BFMTV.com