Jean Castex admet qu'il "sera difficile" de donner dans les "prochaines semaines" de la visibilité sur la réouverture des cinémas et théâtres

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

"Nous comprenons votre désarroi, votre colère et votre découragement", a affirmé le chef du gouvernement dans une lettre adressée "à ceux qui font vivre la Culture en France", diffusée sur Twitter, dans laquelle il a justifié à nouveau la décision de ne pas rouvrir théâtres et cinémas comme initialement prévu le 15 décembre.


"Nous avons nous-mêmes cru jusqu'au dernier jour à la possibilité de cette réouverture", a écrit Jean Castex après la décision du Conseil d'Etat de valider la fermeture. "Mais, dès lors que les indicateurs s'étaient à nouveau dégradés, la décision d'ouvrir n'aurait pas été responsable (...) et nous aurait exposé à un risque évident (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi