Jean Castex à Bruxelles pour défendre le plan de relance

·1 min de lecture

Cent milliards d'euros pour relancer la France après la pandémie de Covid-19 valaient bien un déplacement. Le Premier ministre, Jean Castex, se rendra vendredi matin à Bruxelles, où il défendra la répartition des fonds européens qu'il compte mettre en place dans le cadre du plan de relance, répartition que le gouvernement a détaillé dès le début du mois de septembre. Soixante-dix mesures seront ainsi instaurées autour de trois axes, et ceci pendant deux ans : la transition écologique, à laquelle 30 milliards d'euros seront alloués, la compétitivité des entreprises, notamment via une baisse d'impôts de 10 milliards d'euros, et la cohésion sociale, avec des mesures de solidarité et de soutien à l'emploi à hauteur de 35 milliards d'euros.

Jean Castex abordera aussi la question de la haine en ligne

 

Grâce à ce plan, le gouvernement table sur un rebond du produit intérieur brut (PIB) de 8% l'année prochaine, après une contraction historique attendue à 10% cette année, et la création de 160.000 emplois en 2021.

Lire aussi - Plan de relance de 100 milliards d'euros : et après?

L'après-midi, le chef du gouvernement rencontrera la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, puis les commissaires Thierry Breton et Margrethe Vestager, avant d'aborder la question de la haine en ligne après l'attaque terroriste qui a coûté la vie à l'enseignant Samuel Paty.


Retrouvez cet article sur LeJDD