Jean Bertho ("Cinq colonnes à la une", "Les jeux de 20 Heures") est mort

Le générique de l'émission
Le générique de l'émission "Les jeux de 20 heures". - Twitter / Jean-François Guyot

Le producteur, comédien et animateur est décédé, le mercredi 4 janvier 2023, à l'âge de 94 ans.

Un visage familier des téléspectateurs des années 1960 aux années 1990. Le producteur, comédien et animateur, Jean Bertho, est mort hier à l'âge de 94 ans, révèle le journaliste à l'AFP, Jean-François Guyot, dans un tweet rédigé dans la nuit du mercredi 4 au jeudi 5 janvier 2023.

Reporter pour "Cinq colonnes à la une"

Jean Bertho a marqué au XXe siècle l'audiovisuel de son empreinte, d'abord pour ses reportages dans "Cinq colonnes à la une" de l'ORTF au début des années 1960 puis à la réalisation d'émissions telles "Dim, Dam, Dom", "Lectures pour tous" et "En votre âme et conscience".

Dans les années 1970, le grand public découvre son visage : il devient le célèbre comparse de Jean Amadou dans "C'est pas sérieux" (1974-1982) puis l'un des protagonistes récurrents des "Jeux de 20 Heures" sur F.R.3. Il s'accomplit aussi à la production et à l'animation dans les années 1980 des émissions de TF1 "Télé à la une" et "Les choses du lundi" (1984-1985). À la fin des années 1980, il s'exerce à la réalisation de "Rigol'été", une série d'émission d'humour, pour Antenne 2.

Avant sa carrière sur le petit écran, Jean Bertho, natif de Meurthe-et-Moselle, avait débuté sur les planches du conservatoire d'art dramatique de Nancy puis s'était fait un nom au théâtre ("Le bal des voleurs", "La perle de la Canebière" ou encore "Le Baladin du monde occidental"), puis au cinéma ("La Marie du port" en 1950 ; "La caméra explore le temps" en 1958 ; "Les givrés" en...

Lire la suite


À lire aussi

Moqué par Philippe Caverivière, Damien Abad réclame des "excuses publiques" de RTL
Propos anti-musulmans de Jean-Claude Dassier sur CNews : L'Arcom saisit le Conseil d'Etat, une sanction envisagée
Stéphane Bosc (Lagardère) : "Les animateurs d'Europe 2 auront un ton plus libéré que sur Virgin Radio"