Le jeûne intermittent favoriserait la régénération des nerfs !

Le jeûne intermittent consiste à alterner une période de jeûne suivie d'une période de prise alimentaire – les deux ayant une durée variable selon les programmes. Par exemple, la prise alimentaire peut s'étaler pendant huit heures, et le jeûne pendant seize heures. Les adeptes de cette pratique lui prêtent mille et une vertus, parfois non vérifiées scientifiquement. Pourtant, c'est un sujet qui intéresse grandement les scientifiques et dont certains bénéfices ont été analysés avec rigueur.

Le dernier en date ne concerne pas le poids ou les maladies inflammatoires, mais la régénération des nerfs. En effet, une équipe de l'Imperial College, à Londres, a observé que le jeûne permet de favoriser la réparation du nerf sciatique après une blessure chez des souris de laboratoire. Mais cela n'est possible qu'avec le concours d'un troisième protagoniste : le microbiote.

Le RV du docteur Cocaul : le jeûne, fumisterie ou nouvel élixir de jouvence ?

Soigner les nerfs des souris grâce au jeûne

Les nerfs font partie du système nerveux périphérique et innervent tout le corps pour conduire l'information des extrémités jusqu'au cerveau. Composés d'axones, le prolongement des neurones, ils se régénèrent assez lentement à la suite d'un dommage. Ainsi, une blessure au nerf est assez difficile à soigner en dehors de la chirurgie, qui n'est faisable que pour une minorité de patients. Mais il a été montré que des changements de mode de vie, comme la pratique sportive, peuvent améliorer la régénération des nerfs. Et désormais, le jeûne intermittent aussi.

« Le jeûne intermittent a été précédemment lié, lors d'autres études, à la cicatrisation et la croissance de nouveaux neurones, mais notre étude est la première à expliquer précisément comment le jeûne peut promouvoir la guérison des nerfs », explique Simone Di Giovanni, neuroscientifique à l'Imperial College.

Le jeûne pourrait-il agir positivement sur la régénération des nerfs chez l'être humain ? © gstockstudio, Adobe Stock
Le jeûne pourrait-il agir positivement sur la régénération des nerfs chez l'être humain ? © gstockstudio, Adobe Stock

L'IPA, une...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles