"J'avais tendance à ne me trouver belle que maquillée" : pourquoi Iris Mittenaere se "fait violence et montre ses défauts" sur les réseaux sociaux

·1 min de lecture

En 2018, Iris Mittenaere voit son destin basculer : un an après avoir obtenu la couronne de Miss France 2017, la jeune femme est sacrée Miss Univers en 2018. Très vite, elle a voulu entamer une carrière télé. Elle signe son premier contrat chez TF1 et devient la nouvelle co-animatrice de Ninja Warrior aux côtés de Christophe Beaugrand et Denis Brogniart. Elle est aussi l'une des animatrices de l'EuroMillions. La reine de beauté a dû travailler d'arrache-pied pour faire tomber les clichés et montrer qu'elle n'est pas qu'un physique. Invitée de Femmes de télé, le nouveau podcast de Télé-Loisirs qui donne la parole aux femmes qui rayonnent à la télévision, Iris Mittenaere se confie : "Cette couronne de Miss Univers me sert autant qu'elle me dessert". Au cours de cet entretien, elle raconte aussi comment elle a dû eu du mal à s'assumer au naturel.

Pendant longtemps, Iris Mittenaere a eu du mal à se trouver belle autrement que coiffée et maquillée. "Dans les concours de beauté, on est tout le temps hyper maquillées, au top, coiffées etc… J'avais tendance à me trouver belle que comme ça. Je me disais la beauté, c'est quand on a des faux cils et des cheveux en choucroute", explique-t-elle. Au fur et à mesure, elle voulait assumer une autre image d'elle, plus naturelle. Ce qu'elle fait quotidiennement sur les réseaux sociaux : "J'ai dû faire un véritable effort et me dire un jour "OK, je poste une photo de moi sans maquillage", et en fait ça c'est hyper bien passé." Et elle assume tout (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Tout le monde veut prendre sa place : Nagui adresse un gros tacle à à Pierre-Jean Chalençon (VIDEO)
Cyrille Eldin et Cendrine Dominguez racontent leur coup de foudre : "Entre nous, tout s’est passé dans le regard"
Nathalie Fellonneau : l’acolyte de Julien Courbet durant 20 ans sur RTL dénonce les conditions de son départ et raconte sa descente aux enfers (VIDEO)
"Ça va jamais se finir", "trop long", "pénible" : les téléspectateurs de Top Chef dépités de la longueur des épreuves de demi-finale
Pascal Praud ironise à propos de Yann Barthès : "Il est notre meilleur attaché de presse"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles