"J'avais onze ans" : Laurent Voulzy se souvient du comportement "bizarre" d'un prêtre dans son enfance

·1 min de lecture

Il a peut-être évité le pire. Après la sortie du rapport de la commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (Ciase), qui incombe le nombre d’agressions sexuelles et viols sur mineurs à 216 000 à des religieux de 1950 à nos jours selon Le Monde, les langues se délient. Lors d’une interview sur, France Bleu Laurent Voulzy, lui aussi, a voulu s’exprimer sur ce sujet sensible comme l’a rapporté Femme actuelle ce mardi 12 octobre. Sur France Bleu, devant Wendy Bouchard, le septuagénaire s’est souvenu : "Quand j’étais enfant, un prêtre m’a posé des questions bizarres une fois."

Sur l’antenne de France Bleu, le chanteur a immédiatement rassuré : "Il ne s’est rien passé. J’avais trouvé ça bizarre, j’étais rentré chez moi. J’avais dix ou onze ans", s’est-il remémoré. Le musicien s’est d’ailleurs désolé pour les victimes de ces abus : "Le scandale est énorme. C’est vraiment horrible", tout en faisant attention de ne pas généraliser la situation : "C’est loin d'être la majorité, mais ça existe", a-t-il conclu.

Ne pas généraliser ces actes est d’autant plus important pour le chanteur qui a lié une amitié forte avec un prêtre, ce qui l’avait conduit à écrire la chanson Jésus, paru dans son album Avril. L’ami d’Alain Souchon avait d’ailleurs entamé une tournée des églises et cathédrales de France et de Belgique comme le rapportait Le Parisien. 20 dates au total pour une tournée mémorable qu’il souhaite d’ailleurs renouveler selon son site Internet.

Article écrit avec la collaboration (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - La princesse Eugenie très amoureuse : elle dévoile un cliché inédit de son mariage
PHOTO - Brigitte Macron élégante en talons hauts et veste grise pour visiter un CHU
Vianney : son amitié méconnue avec une joueuse de tennis française
Le saviez-vous ? Éric Zemmour fréquente un "gentlemen's club" interdit aux femmes seules
"La saveur de la gêne" : Cécile (L'amour est dans le pré) revient sur un épisode cocasse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles