"J'avais besoin de vivre", Stromae revient sur sa longue absence et dévoile un nouveau morceau

·2 min de lecture

Stromae, de retour avec un nouvel album après sept ans d'absence, a accordé ce dimanche soir sa première interview au JT de TF1. Et dévoilé un nouveau single extrait de son prochan album.

Il sort enfin du silence. Stromae est invité ce dimanche soir sur le plateau du 20 heures de TF1. Il n'en fallait pas moins pour un artiste attendu depuis plus de sept ans.

Evoquant son travail avec Billie Eilish, Dua Lippa, Big Flo et Oli ou encore Orelsan, il ajoute: "ça m'a fait du bien de travailler pour d'autres, parce que l'attention n'était plus portée sur moi, et c'est ce dont j'avais besoin".

Mal-être et tendances suicidaires 

Il a surtout dévoilé en fin d'interview un nouvel extrait de son futur album, intitulé L'Enfer, dans lequel il évoque mal-être et tendances suicidaires. "J'ai parfois eu des pensées suicidaires et j'en suis peu fier/On croit parfois que c'est la seule manière de les faire taire", chante-t-il.

Stromae signe son grand retour, neuf ans après le triomphe de son album Racine carrée et six ans après un burn out et une pause artistique. Aujourd'hui, cette pause est bel et bien finie. Stromae a annoncé à la rentrée la sortie de son prochain album, Multitude, le 4 mars 2022, ainsi qu'une tournée qui passera notamment par les grands festivals de l'été, comme les Vieilles Charrues

Sa tournée s'achèvera en France en 2023.

Stromae a dévoilé un premier extrait de cet album en novembre dernier, le single Santé, une ode dédiée aux invisibles de la société. Il a également commencé sa tournée promotionnelle sur le plateau de Jimmy Fallon aux Etats-Unis.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Stromae annonce enfin son retour : les internautes exultent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles