"J'aurais pu partir en vrille dix fois" : Patrick Fiori revient sur son enfance dans une cité à Marseille

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À quelques jours de la diffusion de Mauvaises graines, téléfilm dont il tient le premier rôle, Patrick Fiori s'est confié sur son enfance dans un quartier populaire de Marseille.

Mardi 26 octobre, Patrick Fiori sera à l’affiche du téléfilm Mauvaises graines sur France 3. Le public le découvrira dans la peau de Jean Bogossian, un homme qui, après avoir fait de la prison, décide de monter un centre éducatif pour venir en aide à des jeunes en difficulté. Un rôle qui, dès la lecture du scénario, lui a évoqué son père d’origine arménienne, Jacques Chouchayan, dont la famille a été victime du génocide. "J’ai l’impression de rencontrer mon père jeune. En lisant le scénario, j’avais les larmes aux yeux. Cette générosité, cette envie de motiver ses troupes, c’est lui", confie le juré de The Voice All-Stars dans un entretien accordé à Télé Magazine.

Patrick Fiori, ancien habitant d'une cité marseillaise

Pour son premier grand rôle, Patrick Fiori a puisé dans les souvenirs de sa jeunesse passée dans la cité Air-Bel de Marseille, où il a "grandi parmi soixante-dix nationalités". "J’ai connu ce monde où toutes les portes étaient ouvertes, où je pouvais taper dans toutes les gamelles. Je mangeais arabe à midi, créole le soir et chinois le lendemain. Nous, les enfants, on ne cherchait pas à savoir qui priait quoi. Nos dieux, c’était bouffer et courir dans les collines. Kiffer la vie, quoi ! Jean Bogossian, il était en moi. Je n’ai fait que le réveiller", raconte-t-il, avant d’admettre qu’il aurait pu "partir en vrille dix fois". Mais le jeune homme qu’il était avait de plus grandes ambitions.

"Ce n'est pas une histoire de classe sociale"

"J’ai décidé que ça n’allait pas être mon destin", déclare Patrick Fiori. "Ce n’est pas une histoire de classe sociale. Pour moi, le (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

VIDÉO - La Minute de Patrick Fiori :

L'amour est dans le pré 2021 : Nathalie dénonce les messages de haine qu'elle reçoit et pointe le montage de l'émission
"Si je voulais gagner de l'argent, c'est pas ça que j'aurais du faire" : Laurent Cabrol dévoile son étonnant salaire lorsqu'il était à Téléshopping sur TF1 (VIDEO)
"Je suis hystérique !" : Matthieu Delormeau très en colère dans TPMP lors d'un débat sur l'homophobie (VIDEO)
"J'avais les larmes aux yeux" : Patrick Fiori très ému par son rôle, qui lui évoque son père, dans Mauvaises graines
Clémentine (Koh-Lanta) fataliste : son hypothèse sur les prochains aventuriers éliminés…

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles