"J'aurais dû porter plainte": Daphné Burki se souvient de Vincent Glad au Grand Journal

1 / 2

"Ligue du LOL": Daphné Bürki animera vendredi un numéro de Je t'aime, etc. sur le cyberharcèlement

Une semaine après la révélation des accusations de cyberharcèlement contre la "Ligue du LOL", Daphné Bürki consacrera un numéro spécial de son émission quotidienne aux dérives des réseaux sociaux.

L'animatrice Daphné Bürki a publié ce lundi 11 février sur son compte Twitter un message pour évoquer Vincent Glad, le créateur de "La Ligue du LOL".

Au terme d'un week-end où de nombreuses journalistes ont dénoncé les agissements de ce groupe Facebook, Daphné Bürki s'est remémoré une discussion avec Vincent Glad sur le harcèlement dont elle avait été victime au Grand Journal.

Elle se souvient en particulier du conseil que le journaliste lui avait donné lorsqu'elle avait confié vouloir porter plainte contre les internautes qui la harcelaient et la menaçaient:

"Je me souviens en 2012, après les directs du Grand Journal, je confiais à @vincentglad que je me faisais harceler et menacer de mort sur Twitter", écrit-elle. "Je lui demandais quoi faire. Il me répondait 'laisse, ne porte pas plainte, ça ne sert à rien. Se faire troller, c'est la règle.' Aujourd'hui, je comprends mieux pourquoi. J'aurais dû porter plainte."

Plusieurs mises à pied et licenciements

Journaliste notamment à Libération, Vincent Glad est aujourd'hui mis à pied "à titre conservatoire" du quotidien. Tout comme Alexandre Hervaud, lui aussi journaliste à Libération, et David Doucet, rédacteur en chef des Inrocks. Trois journalistes du HuffPost ont été également licenciés pour des propos discriminatoires. 

Créée en 2009 sur Facebook, "La Ligue du LOL" réunissait une trentaine de journalistes et professionnels (...) Lire la suite sur BFMTV.com

Cette vidéo peut également vous intéresser :