Jauges, remboursement des PGE, aides pour les salles... Les pistes du gouvernement pour soulager le monde du sport

·2 min de lecture
Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire sur le perron de l'Elysée à Paris, le 22 décembre 2021 - Ludovic MARIN © 2019 AFP
Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire sur le perron de l'Elysée à Paris, le 22 décembre 2021 - Ludovic MARIN © 2019 AFP

887906353001_6290467774001

Alors que plusieurs participants avaient été prévenus qu’il ne fallait rien attendre de cette nouvelle réunion au ministère de l'Économie et des Finances autour de Bruno Le Maire, "cela s’est finalement bien passé", explique un participant à RMC Sport. Cette réunion portait sur les compensations réclamées par le monde sportif, qui souffre en ce moment des nouvelles restrictions liées au coronavirus. Pas de miracle: il n’y aura pas de nouvelle mesure façon "quoiqu’il en coûte". Mais Bruno Le Maire s’est montré ouvert à plusieurs réflexions.

La première est de repousser les premières échéances des prêts garantis par l'État (PGE), qui devaient intervenir au mois de mars, et surtout repousser la durée de remboursement de 6 à 10 ans. Pour cela, Bercy va enclencher des discussions pour convaincre les établissements bancaires et la Banque de France à accorder ces délais aux différents acteurs. L’objectif étant d’aider ponctuellement, sans entraver la capacité d’investir des sociétés dans quelques mois ou années quand la situation sera plus favorable.

Les salles de sport veulent l'aide "coûts fixes"

Autre demande, notamment des salles de sport qui ont perdu 40% de leur chiffre depuis l’été 2021 (soit environ 375 millions d'euros): pouvoir bénéficier du dispositif "coûts fixes" (prise en charge des coûts fixes des entreprises qui ne sont pas couverts par leurs recettes, leurs assurances ou les aides publiques).

La condition que le gouvernement avait fixé pour en bénéficier était une perte de 50% du chiffre d'affaires sur le mois de décembre. Les salles de sport demandent que le chiffre d'affaires des six derniers mois soit pris en compte et que l’État puisse aider les sociétés qui ont perdu entre 30 et 40% de leur CA sur cette période. Bruno Le Maire s’est montré ouvert à cette idée.

La billetterie au coeur des discussions

En ce qui concerne le sport professionnel, la compensation billetterie était au cœur des discussions. Alors que les clubs sont soumis aux jauges pour accueillir le public, Bruno Le Maire a renvoyé les acteurs vers le ministère des Sports qui va se pencher sur le sujet en essayant d’ajuster au mieux le dispositif pour ceux qui en ont vraiment besoin. Le but étant d’éviter les effets d’aubaine.

Les jauges sont aussi un sujet en cours de discussion. Le monde pro espère des ajustements d’ici la fin janvier. Les préfets devraient disposer d’un pouvoir important pour fixer la jauge au cas par cas selon les stades. Les détails sont actuellement à l’étude au sein du ministère des Sports.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles