Jarry touchant sur la GPA : « Mes enfants n'ont toujours pas de papiers français »

·1 min de lecture

Après le bonheur d’être devenu papa, il y a le combat pour la nationalité. L’humoriste Jarry, invité sur RTL samedi 4 septembre, explique « se battre » pour que ses jumeaux, nés par gestation pour autrui (GPA) aux États-Unis obtiennent la nationalité française. Nés sur le territoire américain, où la GPA est autorisée, contrairement à la France, les enfants de Jarry ont, de fait, la nationalité américaine. « Mes enfants sont américains », mais pas encore français se désole-t-il face à Éric Dussart, dans « On refait la télé ».

Les enfants de Jarry, qui viennent tout juste de fêter leurs cinq ans et n’ont « toujours pas de papier français » semblent poser un problème de logistique à l’administration française. « C’est un papa, une maman, dans les cases », se voit expliquer l'humoriste et père de famille, visiblement agacé par les déconvenues à répétition. Lui qui défend la reconnaissance des enfants nés par GPA rappelle par ailleurs que la France compte « plus de 80 000 enfants nés par GPA et que ces 80 000 enfants méritent le statut français ».

La particularité de « Vic » et « Tim » - les surnoms que Jarry donne à ses enfants sur les réseaux sociaux pour protéger leur anonymat – ne réside pas dans leur naissance grâce à une mère porteuse. C’est le fait que leur père soit une célébrité qui change certaines choses dans le quotidien de leur papa. Le comédien et animateur télé a en effet été la cible de nombreuses attaques, notamment sur les réseaux sociaux, à la suite de la naissance (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTOS - Clémence Poésy radieuse dévoile son joli ventre arrondi au Festival de Deauville
Marine Le Pen "incapable" de rassembler ? Sa nièce Marion Maréchal tranchante
Prince William à 4 ans : ces mots coquins qui ont fait le tour du monde lors de sa rentrée scolaire
Elizabeth II heureuse : William, Kate et les enfants sont venus la rejoindre à Balmoral
Annie Cordy : pourquoi elle n'a pas été enterrée auprès de son mari François-Henri Bruno

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles