Jarry célèbre un anniversaire particulier : son message poignant adressé à une femme politique française

·1 min de lecture

Les images ont marqué les esprits. Christiane Taubira face à ses collègues de l'Assemblée nationale. La ministre de la Justice est huée et sifflée, parfois insultée par certains, tandis que d'autres, debout l'applaudissent. Nous sommes le 23 avril 2013, la Garde des sceaux vient de faire voter une loi sur le mariage pour tous, après des mois de débats houleux et de manifestations dans le pays. Christiane Taubira "submergée par l'émotion" indique : "Nous savons donc que nous n’avons rien ôté à personne, qu’au contraire nous avons reconnu, par ce texte, les droits de nos concitoyens dont la citoyenneté était sournoisement contestée, et aussi ouvert des droits à tous les autres couples. [...] Nous voulons dire en particulier aux adolescents de ce pays qui ont été blessés, désemparés ces derniers jours, plongés dans un désarroi immense, qui ont découvert une société où une sublimation des égoïsmes permettait à certains de protester bruyamment contre les droits des autres, nous voulons leur dire simplement qu’ils ont toute leur place dans la société, [...] " Un geste et un discours forts qui permettent alors à la France de devenir le 14ème pays à autoriser le mariage entre personnes du même sexe...

De ce jour là Jarry a gardé un souvenir vif, vibrant, à la fois joyeux et douloureux. Car Jarry n'est pas imperméable aux critiques, pas plus qu'aux propos homophobes. L'humoriste avait révélé dans un entretien accordé à Voici : "Ça me rend très triste en fait, qu'on puisse me juger juste (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Geneviève de Fontenay refuse de se faire vacciner : sa réponse cash à ses petites-filles qui s’inquiètent
PHOTO Emilie Broussouloux : la femme de Thomas Hollande publie une rare photographie de sa fille Jeanne
VIDEO Jean Castex pris à partie par une voyageuse de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle
Emmanuel Macron : une star américaine lui lance un appel sur Twitter
Obsèques du prince Philip : un tambour-major empêché de participer à la cérémonie pour une raison très embarrassante