Jardins de Versailles et plages de Tahiti : Tony Estanguet détaille le visage des JO 2024

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Médaillé d'or en canoë aux Jeux olympiques différents de Sydney, d'Athènes et de Londres, Tony Estanguet est désormais le président du comité d'organisation des Jeux olympiques de Paris 2024. Un évènement sportif de grand spectacle qu'il veut à la fois exceptionnel, mais aussi "sobre et paritaire", ainsi qu'une vitrine pour toute la France, comme le sportif l'explique dimanche sur Europe 1, à l'occasion de son invitation dans l'émission d'Isabelle Morizet Il n'y a pas qu'une vie dans la vie.

>> Retrouvez les émissions d'Isabelle Morizet tous les week-ends de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

"On se rend compte que les Jeux à la française doivent forcément apporter quelque chose de nouveau", estime Tony Estanguet. "La France est un pays de l'olympisme : c'est quand même le baron Pierre de Coubertin qui a rénové les Jeux. La France a accueilli les Jeux d'été en 1900. C'était la première fois qu'il y avait eu la participation féminine. En 1924, les Jeux à Paris étaient les premiers avec un village des athlètes. C'était aussi la première fois que les Jeux étaient diffusés à la radio." Quant aux JO de Paris 2024, ils seront les premiers Jeux paralympiques de notre histoire. La France n'avait jamais jamais organisé les Jeux paralympiques d'été."

"On veut réduire de moitié les émissions carbone des Jeux"

Tony Estanguet veut que la France propose à cette occasion "un nouveau modèle" de Jeux olympiques. "Il faut garder le meilleur des Jeux, la magie et ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles