Jardiner, ranger, nettoyer... c'est bon pour le cerveau

·1 min de lecture

S'il vous fallait trouver une motivation pur vous lancer dans les tâches ménagères ou pour aller désherber le jardin, en voici une non négligeable : ranger, nettoyer, bref sortir du canapé pour bouger dans la maison, serait bénéfique pour la santé du cerveau chez les personnes âgées. Dans une étude récente, réalisée à l'initiative du centre de gériatrie canadien Baycrest et publiée dans BMC Geriatrics, les chercheurs ont en effet découvert que les seniors qui consacrent plus de temps aux tâches ménagères ont un volume cérébral plus important et une meilleure cognition.

Cette étude menée auprès de 66 personnes âgées de 67 à 75 ans, a montré que les taches domestiques, mais non récréatives, était positivement associée aux mesures du volume cérébral et en particulier le volume de matière grise.

"Les scientifiques savaient déjà que l'exercice a un impact positif sur le cerveau, mais notre étude est la première à montrer qu'il en va peut-être de même pour les tâches ménagères" a déclaré Noah Koblinsky, principal auteur de l'étude. "L'association entre l'activité physique à la maison et la santé du cerveau chez les personnes âgées est sous-explorée. Or, mettre en évidence les avantages associés aux tâches ménagères peut motiver les seniors à être plus actifs en leur présentant une forme d'activité physique plus accessible et à faible risque".

L'activité physique est bonne aussi pour la mémoire

Dans une précédente étude, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Pour en savoir plus sur l'immunité, des jeunes vont être ré-exposés au Covid-19
DIRECT Covid-19 en France ce 21 avril : chiffres, annonces
Des champignons hallucinogènes pour mieux traiter la dépression ?
Intestins irritables : comment les soulager pendant et après la crise ?
Verdict pour la 5G ? L'Anses estime qu'il n'y a pas de risques pour le moment