Japon : Yuko Sugimoto, l'icône du tsunami

La photo de Yuko Sugimoto, blottie dans une couverture et pétrifiée à la vue de sa ville détruite, a fait le tour du monde après le tsunami qui a frappé les côtes japonaises le 11 mars 2011.

C'est une notoriété dont elle aimerait profiter. Si Yuko Sugimoto est devenue l'icône de la catastrophe qui a touché la péninsule nippone l'an dernier, elle n'oublie pas les nombreuses victimes qui ont souffert tout autant voire davantage. "Je me sens coupable vis-à-vis d'eux. Quand j'ai été invitée en France j'ai été choquée, je me suis dit que ce n'était pas mon rôle. Je ne l'ai dit à personne hormis à ma famille et à quelques proches". C'est donc grâce à son exposition médiatique qu'elle amerait pouvoir aider les autres victimes du tsunami, même si elle souhaite surtout réconforter son fils, dont elle a été séparée pendant trois jours après la catastrophe, qui garde encore une marque profonde de ces événements...

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.