Japon: environ 60 nouveaux cas de coronavirus sur le paquebot en quarantaine, pour un total de 136 malades

1 / 2

Mort d'un troisième passager du Diamond Princess

Environ 60 personnes de plus parmi les passagers et personnels à bord du paquebot Diamond Princess au large de Yokohama (près de Tokyo) ont été testées positives au coronavirus d'origine chinoise, ont indiqué lundi les médias japonais.

136 passagers contaminés 

Ce nombre supplémentaire porte aux alentours de 136 le total d'individus contaminés sur ce navire de croisière désormais en quarantaine et où avaient embarqué quelque 3700 personnes.

De nombreux passagers sont des personnes âgées et présentent de plus grands risques de souffrir de complications. Les tests avaient été initialement limités aux personnes présentant des symptômes ou étant entrées en contact avec un passager débarqué précédemment à Hongkong et qui s'était révélé porteur du virus. Ils ont par la suite été étendus aux sujets vulnérables à bord, telles que les personnes âgées, ainsi qu'aux personnes ayant été en contact avec les nouveaux cas de contamination.

Quarantaine jusqu'au 19 février

Le Diamond Princess a accosté jeudi à Yokohama, en banlieue de Tokyo, pour se ravitailler en vue d'une quarantaine qui pourrait durer jusqu'au 19 février. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a demandé vendredi au Japon de prendre toutes les mesures nécessaires pour les passagers confinés à bord, y compris des mesures de soutien psychologique.

Certains passagers se retrouvent ainsi confinés la plupart du temps dans une cabine sans fenêtre, avec de...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi