Publicité

Japon : le Premier ministre échappe à une explosion lors d’un rassemblement électoral

Un climat de violence politique est-il en train de s’installer au Japon ? Le Premier ministre Fumio Kishida a échappé samedi à une explosion, alors qu’il s’apprêtait à prononcer un discours dans l’Ouest du pays. « Il y a eu une forte explosion [...] La police enquête pour connaître les détails, mais je voudrais m'excuser d'avoir inquiété et incommodé de nombreuses personnes » a-t-il déclaré.

Le dirigeant est indemne et à immédiatement repris ses activités électorales. « Une campagne importante pour notre pays est en train de se dérouler. Nous devons travailler ensemble et aller jusqu'au bout », affirme le Premier ministre.

Une attaque contre « le fondement de la démocratie »

L’incident s’est produit alors que Fumio Kishida était en déplacement dans un port de pêche pour soutenir un candidat de son parti lors d’une élection partielle. Plusieurs médias japonais ont rapporté qu'un objet ressemblant à une « bombe fumigène » avait été lancé. Des images de télévision ont montré un mouvement de foule, suivi d’une explosion et d’un dégagement de fumée blanche.

La chaîne de télévision NHK a diffusé des images montrant une personne maintenue au sol par des policiers, et rapporté qu'un homme avait été arrêté sur place pour des soupçons d’« obstruction à l'activité commerciale ». Aucune confirmation officielle n'a été faite par les autorités, et la police s'est refusée à tout commentaire.

À lire aussi La Corée du Nord tire un missile balistique intercontinental qui retombe d...


Lire la suite sur LeJDD