Japon : large victoire du parti au pouvoir aux sénatoriales

Fumio Kishida, Premier ministre japonais, a remporté les élections sénatoriales.  - Credit:TORU HANAI / POOL / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
Fumio Kishida, Premier ministre japonais, a remporté les élections sénatoriales. - Credit:TORU HANAI / POOL / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Le parti au pouvoir au Japon et ses alliés ont obtenu une « super-majorité » lors des élections sénatoriales, quelques jours seulement après l'assassinat de l'ancien Premier ministre Shinzo Abe, ont indiqué lundi 11 juillet les médias locaux. Le Parti libéral-démocrate (PLD, droite nationaliste), auquel appartenait M. Abe, et son allié le Komeito ont renforcé leur position en remportant plus de 75 des 125 sièges à pourvoir à la Chambre haute, selon les médias nationaux, sur un total 248 sièges, renouvelés pour moitié tous les trois ans. Ils disposent désormais d'une « super-majorité » des deux tiers du Sénat, prête à modifier la Constitution pacifiste du pays pour renforcer son rôle militaire sur la scène mondiale, un objectif de longue date de Shinzo Abe.

Reconnaissant sa défaite, Kenta Izumi, leader du Parti démocrate constitutionnel (opposition), a déclaré qu'il était clair que « les électeurs n'avaient pas voulu changer et [leur] confier le gouvernement », selon Kyodo News. Le taux de participation a été de seulement 52 %, selon les données disponibles à ce stade. « Je pense qu'il est important que les élections aient pu se tenir normalement », a commenté le Premier ministre Fumio Kishida, ajoutant qu'il allait s'atteler aux importants sujets en cours, le Covid, l'Ukraine et l'inflation.

Deux jours auparavant, le chef du gouvernement avait dénoncé l'attaque « barbare » contre Shinzo Abe, son ancien mentor, insistant sur l'importance de « défendre les éle [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles